< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->


Curve'n Speed; le magazine des amateurs de Café Racers sévèrement burnés, et de Pin up joliment galbées !

Alors...Stop or Go ?

12 ans, 146 Pin ups, quelques interrogations, et vos centaines de courriels...

OK.



Curve'n speed repart pour un tour.
Au delà de l'arithmétique qui donne au "Continue" une victoire type vote en république bananière, l'envie est là.
Nombre d'entre vous ont accompagné leur vote de remarques qui ont été déterminantes.
Les messages d'encouragement m'ont fait chaud au coeur, bien sûr.
Mais les courriels qui acceptaient par avance un arrêt du site plutôt qu'une réalisation laborieuse ont été tout autant éclairant.
Aujourd'hui je sais mieux pourquoi je passe des heures devant mon Mac,... et aussi pour qui.

Voilà pourquoi Photoshop a pas mal tourné pour qu'une belle redonne le départ à Curve'n Speed;le magazine des amateurs de Café Racers sévèrement burnés, et de Pin up joliment galbées !



South Garage café, frappe encore.

L'un d'entre vous m'a fait parvenir des photos d'une réalisation du SGC .
J'ai donc fouillé la toile pour en savoir plus.
Ce mono Ducati en 450 cc a subit la cure habituelle du SGC .
Le résultât est toujours bluffant de qualité, avec ce souci de la belle finition propre à nos Transalpins.



Bien sur certains détails sont peut être outranciers mais il y à là, la verve italienne.
Le chrome et l'aluminium taillé se portent haut, comme les tonalités d'un Caruso.



Il n'y a que le sabot moteur type skate board qui vraiment me gêne.
Pour en savoir plus "googuelisez" le site du South garage café.
Une video sur You tube permet aussi d'entendre craquer le mono...



Fifties and more, bouclard breton.



Le métal poli, la belle pièce bien ajustée...
Que du bonheur!
C'est le dernier jour de mon traditionnel séjour breton à l'extrémité de notre terre, après c'est le pays du coca Cola (dixit Alain legoff, conteur fabuleux.) que j'ai découvert l'atelier de Denis.

Une enseigne sympa teintée de KustomKultur se mêlant à de vieux bidons d'huile m' a fait tirer le frein à main.
La porte poussée pour jeter un oeil et... c'est presque une heure de causerie sympa qui suit !( et si le temps ne nous avait été compté..!)




Un premier étage pour l'accueil, et il est chaleureux....



Un second plus dédié au travail, même si un coin banquette et quelques collections incitent à la détente...
Baby, flipper...
Denis roule sur ce beau 1200, mais ne fait aucun sectarisme, se penchant avec autant de sérieux et de plaisir sur un cache arbre à cames de Maserati que sur un flat Bavarois.

C'est notre conversation qui est à l'origine du sujet suivant.



Yamaha XS...2 ou 3 cylindres...



Denis possède une XS qu'il veut monter en café racer.
Une 750 cc
Sur le coup je pensais 650, par habitude!
Je lui vantais les qualités d'une des plus anglaises des motos japonaises sans réaliser que le bicylindre de la 650 ne concernait pas directement un possesseur de 750 cc, trois cylindres!
Désolé Denis!

Aussi voici quelques images d'une belle réalisation de Spirit of 70 sur base de...750 xs .
Remarque: Les gars l'ont réalésée en 850 cc !



Pour conclure sur ces histoires d'XS et de cylindrée, une petite 500 XS.



Le proprio aime le jaune.
Et aussi...le jaune.
J'aime ce qui vont au bout de leur choix!
Aussi je n'ai pu m'empêcher d'en rajouter une couche dans le style jaune travaux public.
Mais attention je ne me moque pas, je respecte...



Imelda May: un concentré de talent.

Dans le genre je fais de mon mieux ce que je veux faire, sans savoir si je rentre dans tel ou tel tiroir, j'annonce une Reine.



Une voix sublime , un groupe de musiciens doués, une plastique agréable et du talent, de l'énergie, à revendre.

J'ai d'abord écumé You Tube où j'ai entendu "Johnny got a boom boom..."
Je me suis ensuite précipité sur ses deux CD disponibles en France: love tatoo, et Mayem.
Sachant qu'un bon click vaut mieux qu'une longue explication... La voir et l'écouter: CLICK !

Et la petite sait ce qu'elle veut!
Interwievée par un journaliste du live du Figaro...
( Hé, Oh, on ne s'emballe pas, je me suis échoué là par le fil de video sur You tube !)
Donc alors que le journaliste s'étonnait de ses choix musicaux qui semblaient faire ...tâche dans les Hits actuels, Imelda lui a expliqué le pourquoi du comment!
En quoi les influences du Rockabilly pouvaient se mêler à un son post punk et faire une musique d'aujourd'hui.
Et puis il suffit d'écouter.
Un titre comme Psycho tonne comme un mégaton, maintenat ceux qui préfèrent les scooters en plastique il leur reste le Hit de M6 music.

Là, voilà, je m'énerve !



Bon ...la suite...



Elles sont toutes dans les musées !?

Encore un sujet de contrariété !

Voulant recentrer sur mon thème de base: les café racers, j'ai simplement tapé Norton, Triumph dans Google et là....

Des dizaines d'images de motos dans des musées, participant à des concours du plus beau chrome.
Des machines où tu ne trouves pas une trace de doigt.
Alors une marque de gras ou l'impact d'un gravillon sur les fourreaux de fourches...
Pour qu'une mouche s'écrase sur leur phare il faudrait que le camion climatisé qui les transporte ait un toit ouvrant!





J'avoue avoir plus de sympathie pour le Norton qui suit.

Effectivemnt le choix de la peinture...
D'accord l'échappement est loin des standards concours.
Mais elle a de la gueule.
Sa gueule.

Et puis elle ne brille pas sous le bloc, il y a du gras!
Bref elle doit rouler.
Ce qui pour un café racer répond à sa fonction première!



D'ailleurs pour se quitter ce mois ci, une photo de la XS, trois cylindres présentée plus haut, avalant du bitume.



Et deux images pour vous encourager à écouter de la bonne musique.

Je vous mâche le travail: un simple CLICK !

Au mois prochain,et ...
cultivez l'esprit et le geste.