< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->
L'esprit de la moto

Aujourd'hui,une fois n'est pas coutume c'est au travers du travail de deux créateurs que je voudrais nous faire voyager dans et avec l'esprit de la moto.
De la motocyclette devrais je même dire.
Ils s'agit de Béja et Nataël,scénariste et dessinateur de BD.
Ce tandem m'avait déjà ému avec Nolimé Tangéré(aux éditions casterman)

Mais la lecture de l'album "Le poids de l'ombre" a trouvé un écho non seulement chez l'homme mais aussi chez le motard.
...la couverture, on aperçoit au deuxieme plan une ...
...là on l'entrevoit aussi!
Une Majestic...c'est une incroyable machine qui m'avais laissé perplexe lors de l'exposition du Musée Guggenheim de Bilbao:une machine incroyablement longue,hors des standards techniques traditionnels de l'époque.
Deux versions existérent de 1929 à 1931, une 500 cc de 4 cylindres refroidis par air à cardan et une 350 cc à transmission par chaîne.


Une étonnante machine qui jouera parfaitement le rôle de vaisseau du désert pour une amazone solitaire dans l'album " le poids de l'ombre".


C'est à son guidon que le voyage initiatique se fera...


Le COEUR c'est le MOTEUR.
ou Vincent j'ai mal pour toi
Chaque tour de roues nous le rappelle:sans un bon moteur il n'y a pas de bonne moto.
Une partie cycle remarquable avec un moteur décevant procure la plus grande frustration.
Mais un moteur brillant dans une partie cycle perfectible, pour le motard amateur qui ne chasse pas la pôle sera l'occasion de se battre avec la machine,de piloter finalement,et peut être se prendre pour un pilote!


Parfois je prends plus de plaisir à "trajecter" avec mon Sr qu'à placer la Voxan .
Enfin n'exagerons pas ,je ne glorifie pas toutes les enclumes ou autres saucissons que la production moto a engendré.

Donc disais je, avant de m'être grossierement coupé moi même ,le coeur c'est le moteur.
Pour ma part j'appliquerais aussi cela au design de la moto.
A moins de le dissimuler sous un carénage total,il est la pièce maîtresse à ne pas négliger.

Pourquoi ce préambule?
Il m'a été inspiré par les premières photos de la "nouvelle" Vincent
AHHH ,la 1000 Vincent...Nous avons tous en tête la magnifique robe noire des black shadow et autres Black lightning.


Ces machines sont devenues mythiques pour de multiples raisons.
L'exploit de Rollie Free à son guidon immortalisé par une photo superbe,trés forte, n'est sûrement pas étranger à la place que ces motos occupent dans notre mémoire.

Bonneville,lac salé,le 13 Septembre 1948 Rollie Free ,en maillot de bain ,couché sur le black lightning fait claquer un 150,313 Mph,soit plus de240 Km/h!
Respect.

Là vraiment ce n'est plus qu'un moteur!

Et ces machines qui faisaint le bonheur de leurs propriétaires à l'époque...

firent aussi celui des préparateurs séduits par...son moteur! Confére les Vincent Egli et autres .

...


Aujourd'hui la marque reprend vie et voici ce qui est proposé aux fortunés acheteurs à venir:



Une version qui reprend le bloc traditionnel.


Maintenant sous toutes ses coutures,prenez le temps ...

...coté droit

.gauche!


Un certain équilibre des formes

Peut être le plus bel angle de vue.


Maintenant la version moteur refroidi par eau et...
mais les photos parlent d'elles mêmes

Le moteur est ...??!

les radiateurs ...

sans commentaires


et le bidule en plastique moulé noir à l'arrière du moteur met la touche finale


Voilà!! je vous laisse seul juge.
Et je reste persuadé que le moteur doit rester la clé de voûte mécanique mais aussi stylistique d'une moto.

Enfin pour compléter la comparaison entre l'originale et ses descendantes,voici 3 gros plans de leurs tableaux de bord .







..et joyeux Noël!


Au mois prochain,et ...

cultivez l'esprit et le geste.