< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->
TROIS COUPS de GUEULES sinon rien....
le mois précedent je fis le choix de revenir aux fondamentaux du site.

CURVE'n SPEED, le site des amateurs de:
"Café racer sévèrement burnés et de Pin Up joliment galbées...."

Mais les pages Mag me permettent aussi de donner mon avis, ce qui tombe bien puisqu'en général on ne me le demande pas!

Donc sacrifiant à ce penchant...

Le Scoot et la Mama pasta.
Par un matin où l'aube naissante dispersait les traces de la nuit, mais pas celles d'un ciel annonciateur d'hiver, mon trajet matinal me fit rencontrer deux gros scooters.
7 heures moins le quart, le tronçon d'autoroute qui nous amène tous à "prendre notre place dans le traffic" dixit Cabrel est déjà chargé...
Le plaisir d'y croiser un de ma tribu est gaché par ce constat: des scoots...
Et pas de ces fines guêpes italiennes des années 60, non des gros blocs de plastiques moulés!moulés....

Mon humeur vira à l'aigre.
Et là...sursaut de lucidité: pour quelles raisons objectives en vouloir à l'acheteur d'un tel véhicule ?
Je prétendais à plus d'ouverture d'esprit.
Ma réaction me déçoit!! (Je ne vous dis pas quelle estime je me porte en tant normal!)
Je m'en voulais donc d'une telle réaction, mais de fait j'avais pour le bonhomme un grief que je n'arrivais pas à formuler.
Mais de quoi pouvais je lui en vouloir...
Il ne s'agissait pas d'un de ces boosters qui se pose sur vous dans les embouteillages : "il n'y a plus de respect mon bon Messieur, je vous le dit"

Là, ce gros Scooter ne me bloquait pas, fort de son embonpoint exagéré, lors d'une remontée de voitures, à un feu tricolore.

Alors pourquoi ce sentiment ?....
(Dites Docteur Freud vous m'écoutez quand je parle ?"


Pour aller travailler en deux roues tout les matins plutôt qu'une belle italienne "il" avait préféré un gros scoot.
Les lignes tentatrices, la robe écarlate "il" leur avait préféré la protection, la faible consommation...la "Praticité"...

En fait je lui en voulais comme j'en voudrais à un copain qui me dirait:"Vivre avec Bellucci...t'ies ouf, j'ai préféré épouser Mama Pasta, elle ne me fait pas rêver mais elle cuit mieux les pâtes..."
Voilà les raisons de mon ressentiment.
Ce n'est pas bien grave...
D'autant qu'il y aura toujours des Bellucci pour nous enivrer d'un seul sourire.



Bon ...ça c'est fait.
Ensuite... VOXAN...changement des bougies.... Par un matin où l'aube naissante dispersait les traces de la nuit, mais pas celles d'un ciel annonciateur d'hiver, mon trajet matinal....
( pratique le copier coller! )

Par un matin où l'aube naissante dispersait les traces de la nuit, mais pas celles d'un ciel annonciateur d'hiver, mon trajet matinal... ne débuta point.

Décidant de faire une infidélité à Miss Bellucci, j'avais porté mon choix sur ma Voxan café racer.

Si...vous savez la moto des connaisseurs...
J'avais pourtant commencé par le rebranchement du système personnel de coupe circuit de la batterie.
Lui seul est capable d'éviter à celle ci une décharge systématique et l'incapacité de la belle à démarrer dés que quelques dixièmes de Volts manquent à l'appel.
Mais cette fois ci je n'obtiens qu'un embryon de VROOAAAPPP, sur un drôle de rythme à un seul temps puis le moteur a été noyé par les trois, quatre tentatives qui suivirent.
Plus de six ans de vie commune avec mon Vox m'avait dés le premier échec annonçait la fin de l'histoire: miss Ducati me revoilà !

Sur le trajet me conduisant au lycée, (Par un matin où l'aube naissante dispersait les traces de la nuit, mais pas celles d'un ciel annonciateur d'hivers...." une idée folle ...j'ai inventé l'école!

Non Non c'était déjà fait, donc une idée folle: "Cette fois ci c'est décidé je change les bougies" .

Pauvre fou tu ne savais pas ce que tu disais!

Cédant aux chants des sirènes qui me poussaient, en bon conseilleurs , à faire tout moi même sur ma Voxan je m'y attelais deux jours après ...

4 heures et demi de démontages pour accéder aux deux "allumeuses".
Tout y est passé, ou presque.
L'habillage et sa multitude de BTR, le réservoir mais aussi une partie de la boucle arrière du cadre pour lui permettre de mieux pivoter.

Puis ce fut au tour du radiateur, puis du ventilo, sous dimensionnés pour leur tâche mais surdimensionnés pour masquer l'accès aux bougies!

Sauvé du foirage de boulon par St Facom, soutenu par l'enseignement du "traité du Zen et de l'entretien des motocyclettes", j'ai trouvé la voie jusqu'au deux récalcitrantes.

Remplacées les belles Denso super truc bidule par de classiques Champion. ( Voxan n'alimente plus ses concessions, parait'il, que de celles ci, on se demande pourquoi les derniers modèles affichent de tels tarifs...mais bon je persiffle encore!"

Voilà le café Racer vient de redonner de la voix, après quatre nouvelles heures de travail.
Encore une demi heure pour le reste de l'habillage et le serrage des quelques milliers de BTR que le fixent.(et je n'exagère qu'a peine!)



Je concluerais sur les paroles de mon ami Jean louis, Grand Provocateur devant l'Eternel:"La Voxan est admirable par sa finesse; grâce à un radiateur très étroit, des pièces imbriquées les unes aux autres.
C'est à cause d'un radiateur très étroit, de pièces imbriquées les unes aux autres qu'elle chauffe et rend sa mécanique inaccessible...
Tu vois...c'est le prix de l'Elégance!

Et de deux...
Troisième coup de gueule...Le retour de Goldorak.
Je n'ai presque plus envie de le pousser.
Plutôt tenté par un petit coup de moto...mais la page Mag à finir, la petite famille, un anniversaire etc...j'attendrais demain:" Par un matin où l'aube naissante dispersait les traces de la nuit, mais pas celles d'un ciel annonciateur d'hiver, mon trajet matinal...."
Donc vous n' y échapperais pas: râlons un peu.

Les salons nous amènent leurs cortèges de nouveautés.
Et le Style Goldorak fait son grand retour...
C'est chez Kawa, dont les séries Z ont bercées mon enfance et m'ont permis mes premiers faits d'armes qu'il atteint son apogée.( Enfin j'espère...rassurez moi ils vont savoir s'arrêter ?).



Comment les Japonais qui en automobile avaient su faire prospérer le bio design peuvent aujourd'hui s'adonner au Goldorak design.

les cadres moulés ont remplacé les treillis de tubes ronds ou carrés.
Mais ils ne semblent plus aujourd'hui profiter de la technique du moulage pour seulement épouser les formes, ils les produisent à coups de pointes, échancrures et autres aspérités anguleuses.

Les pièces d'habillages multiplient elles aussi les angles où l'oeil peine à découvrir une ligne directrice: les tracés s'entrecroisent, se coupent et finissent par se contrarier.
Nous assistons à l'émergence d'un style " Goldorak flamboyant" pour paraphraser le vocabulaire architectural!
En cela je suis par ailleurs injuste avec le gothique flamboyant qui n'appellent pas un tel regard critique!

Et je me demande même si je ne suis pas aussi injuste envers les créateurs de la série Japonaise de dessins animés; Goldorak.
Car enfin les lignes de certains vaisseaux y sont beaucoup plus harmonieuses que celles de quelques motos présentées.


BIEN...certains sont en manque de photos ?

Pour le plaisir des yeux:
MOTOBI

Un sympathique envoi de l'un d'entre vous.
Lorsque Teresa Bennelli créa le garage Bennelli pour ces six fils elle ignorait sans doute l'avenir de la marque.
Giuseppe s'y sentit à l'étroit et quitta le giron familial pour fonder Motobi dans les années 50, mais il réintégra le groupe au début 70.

Voilà une bien jolie réalisation de la firme Motobi:



...Quelle classe!


Nouveautés?!

Le salon de Milan s'est terminé.
Les photos du Net et des magazines nous ont mis l'eau à la bouche.
En attendant que les nouveautés rejoignent les concessions, et que les prototypes deviennent les ...nouveautés de l'année prochaine, réjouissons nous de la présence de quelques monos.

Scorpa avec des lignes de chez BOXER DESIGN et un moteur de 660 YAM (heureusement qu'il existe celui là!...), nous propose la RAIDSTER.

Attention...proto de salon.



Huskvarna a aussi dans ses cartons un projet route:

...60 CV pour 132 KG à sec...
Voilà, voilà...!


Allez ne nous quittons pas sans une Britannique:

Un BITZA néorétro que vous avez sûrement déjà aperçu ailleurs , mais qui est assez réussi!



ET JOYEUX NOEL, comme la Miss de ce mois ci nous l'annonce! CLICK



Au mois prochain,et ...
cultivez l'esprit et le geste.