< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->

HOUPS!!!!


Après les fêtes un sujet sur le poids...?
Tout augmente..?!
A commencer par le poids de nos bécanes.
RECTIFICATIF, des bécanes.
En effet je lutte pour que ma moto conserve sa taille de guêpe.
Et je n'ai pas eu besoin d'aller voir chez Vespa (la guêpe ...pour ceux de la génération boosters qui ne le sauraient pas !)
(Et man tu rêves, les djueuns y kif' pas les café racers et zonent pas sur Curve'n speed...)
Pas sur, pas sur du tout, être jeunes n'empêche pas d'avoir du goût.
Regarde mois je suis un jeunot de ...quarantes balais(!!!!!) et j'ai un goût très sûr...

Allez, un peu de sérieux, recentrons le débat sur...le poids des motos.
Mon Ducati 800 S2 R franchit la barre des 170 Kg par rapport à mon 750 précédent.
Sa puissance de prés de 80 Cv me suffit.
Les autres roadsters qui me font les yeux doux affichent des 120 cv et plus (rien à foutr..faire).
Mais ils affichent près de 195 kg et plus.
Damned...20 Kg de plus !

Cette quête de la petite moto légère m'a rappelé mes 20 ans et mon RDLC.
Je roulais GSXR modèle 91.
Le premier avec la fourche upside down.
Une sacrée arme.
Oui mais voilà, j'étais encore tendre et dans les petites routes de l'arrière pays j'avais pas les coucougnettes surdimensionnées, la prise à débrancher dans le cerveau ou la science de Kevin Schwantz (rayer les mentions inutiles...) pour être toujours devant!

Aussi en doublure je me suis offert d'occasion une 350 RDLC, la 31 K .
Et alors ...le pieds, zarma t'as mis l'éther !
Elle trajectait toute seule: tu posais le regard, elle y allée.
Les pots en appuis dans des gerbes d'étincelles qui intoxiquaient la concurrence:ça passait!
Elle pardonnait tout, la mauvaise prise de virage qui t'aurais valu un tout droit catastrophique avec le GEX devenait avec la petite yam une trajectoire...exotique mais tu restais sur la route!

Je confirme ; que du bonheur.
Il y en a eu des 4 cylindres supersports qui n'ont vu que mon pneu arrière, et encore pas toujours trés longtemps...

A cette époque selon l'itinéraire je choisissais ma monture.
Style jeux video.
Belles courbes rapides:750 GSXR, virolos: 350 RDLC!

Ma douce avait alors une petite bombe.
Une Suzuki 400 Bandit, rouge !
Autant vous le dire de suite, c'était une erreur aprés un an de permis sur un 250 virago.
Le 4 cylindres de la 400, Bandit, première du nom (bien avant la 600) était dérivé du 400 GSXR que la France n'a pas importée.
Cette Bandit avait donc un moteur 16 soupapes (coeur au silicium...) dont la zone rouge débutait (!!!) à 14000 tr min...
Il fallait la faire chanter pour s'éclater et ma tendre ne s'est jamais réellement fait à ce mode d'emploi.
Son truc depuis on le sait...c'est le Gros mono qui pousse fort, tractant dés les bas régimes.

Mais la présence dans le garage du LC et de Bandit m'a permis de faire quelques comparaisons entre deux motorisations qui avaient pour but commun d'animer des motos ludiques.



Deux jolis machines.



Un cadre en tubes ronds triangulés et bien visible, cela n vous rappelle rien ?
Sa grande soeur perdra cet argument.
Un croupe sublime enchassant le feu arrière, le tout m'évoquait le dessin des avants de F1 dans les années 60.


.
Elégance et agressivité du trait.
(c'est Surtees dans la ferrari: unique champion du monde Moto et F1...
pour les amateurs voir la page Aout 2002)


Dans la presse spécialisée, (Moto journal était ma bible!),la belle sétalait en double page .


Déshabillait elle dévoilait son petit bloc dont seuls les arbres à cames assagis le distinguaient de celui du GSXR.



Le Bandit est arrivé en France avec un simple disque de grand diamètre emprunté au modèle japonais 250CC.

Ils gardaient eux le double disque (?!)

Ils gardent toujours le meilleur pour eux les bougres !

Comme par exemple ces versions affutées:


La testa rossa?...


Et la Yamaha dans tout cela ?

En 80 sortait le premier RDLC, pour les vaccinés:le modèle 4 LO.

47 ch à 8500tr/min, 4,1 mkg à 8000tr/min et 143 kg à sec, 161 kg avec les pleins...

Au final 13,7 au 400 départ arrété et 161 km/h



En 83 arrivait le 31 K, avec le truc magique:l'YPVS: les valves à l'échappement.

59 ch à 9000tr/min, 4,74 mkg à 8500tr/min mais en fait 42,7 à la roue arriére.

145 kg à sec, 164 kg avec les pleins...

Performances: 13,4 au 400 depart arrété et 175 km/h

Que dire de plus que mes souvenirs évoqués aux débuts ?

Il faut y avoir goûté...
Ne vous en privez pas.
Il y aura retour sur investissement....

On peut tout lui faire faire:piste, route, voyage...

Nous sommes même partis à deux pour la Hongrie avec ma femme, top case compris !



Enfin en temps normal elle arborait cette tenue:


Pour en savoir plus l'excellentissime site: http://www.rd350lc.net/



Dans l'histoire je me disperse; et la confrontation avec le Bandit de ma douce ?

Les performances étaient du même ordre d'échelle.

54 ch mais à 10600tr/min, 3,9 mkg à 9600tr/min et 165 kg à sec.
Au final 13,3 au 400 depart arrété et 172 km/h

Une machine pointue qu'il fallait cravacher mais alors avec le pot Remus, dans les tours, elle chantait...











La Miss la conduisait encore,
enceinte de 6 mois,
lors d'un viron dans les gorges du Verdon, neige à la clef!





COMET...Norvin .

Ainsi écrit, à l'anglaise qu'est ce que ce nom pourrait évoquer ?

Pour certains un magnifique monoplan rouge: le De Havilland DH 88 Comet...



Deux fois 230 cv fournis par les deux De havilland Gipsy Six R:6 cylindres en ligne refroidis par air propulsant la bête à plus de 350 km/h en vitesse de croisière!



Pour son constructeur cela pourrait évoquer le bitza rare que voici: un trial vintage...



Mais pour la majorité d'entre nous cela nous fait penser au mono Vincent:
Demi 1000 cc


Le bloc du 1000 a parfois servi à la réalisation de NORVIN.
Un moteur de 1000 Vincent dans un cadre de Norton:le cadre featherbed s'entend.
Mais la démarche reste valable avec le petit Comet de 500 cc



Le style de montage que j'adore.
Propre, mais pas style musée sorti de sa vitrine.
Une moto qui roule.
Je rappelle que c'est fait pour!


La Comet c'est 176kg, 28 cv à 5800 tr/min,pour lancer le tout à presque 150 km/h.
Pin Up: Andrew Bawidamann et...Anne Francis .

Assez des Kilomètres par heure, des chevaux et autres mesures ?

Curve'n speed c'est le sites des amateurs de café racers sévèrement burnés mais aussi des pin up joliment galbées...

Aussi Hop; quelques images d'un sacrément bon dessinateur:Andrew Bawidamann.

...



Certains ont peut être reconnu dans le dessin d' Andrew, le robot ?
Robby ! De "Planète interdite" (FML.Wilcox 1956).

...

La belle Anne Francis prétait sa plastique au personnage d'Altaira...

Des effets speciaux typiques de l'âge d'or du Cinemascope et surtout une bande son au synthé...culte!

Le site de Bawidamann

Voilà...c'est tout pour ce mois ci!

Et pour ne pas avoir à choisir entre moto et Pin up...les deux !

Restons en phase avec le Mag de ce mois ci: Anne Francis et une Vincent!






Au mois prochain, et ...
cultivez l'esprit et le geste.

>