< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->

AU SECOURS !!!


RHÂÂÂ !! 32 Km : 5 radars fixes, 2 mobiles...



Les petites boîtes grises, jaunes et noires fleurissent et "put...." ce n'est même pas le printemps.

Les envahisseurs ont débarqué, ils sont partout!
Ils me guettent.

Je roule tétanisé,fixant l'aiguille rouge, pupille hypnotique de mon compteur de vitesse.

RHÂÂÂ !!Les limites tombent de 110 à 90 puis 50 Km/h sur la passerelle quatre voies dominant l'entrée de Marseille.

Et là...
Là...
30 Km/h à l'entrée du tunnel !
"Put...." je ne tiens même pas l'équilibre!
D'accord Piaggo l'a fait le bidule à trois roues...

Mais chez Ducati nous faisons encore de la résistance!

Résistance, resistencia !!! Aux armes!!! j'ai besoin de rouler en regardant au dessus de mes compteurs.
Apercevoir une enfilade de virages et revoir enfin un point de corde!

Je sais ce qu'il me reste à faire.
Acheter massivement du phare!...
Des longues portées, des faisceaux larges...
Monter un alternateur de fou et ....RHÂÂÂ !!
Rouler la nuit!!!


TREMBLER le rider du Soir est de retour, il va hanter vos campagnes, vos banlieues !

Rester la lèvre pendante et l'oeil béant devant vos télés, et dégagez les trajectoires!
J'arrive, je vire, je tangente, je courbe, je "S", RHÂÂÂ !!

Trop fou !!!
Et dés l'arrivée des radars de nuit, infrarouges, je me mets au jet ski, au sous marin et, et, et ...
RHÂÂÂ !!Vite gaz, j'entends les sirènes hurler...
La Police..? Oui ? Non ?
Des hommes en blanc...une camisole...?
RHÂÂÂ !! Ils ne m'auront pas...! GAZZZZZZ !!




Multistrada... caferacer.

Ducati sort son nouveau Monstro.


Certains impatients s'étaient cependant déjà retroussés les manches ces dernières années.

Le bloc de la Multistrada avait le potentiel, alors avec du goût et beaucoup de savoir faire....


...le puzzle!



Beaucoup de travail...



De la belle, trés belle pièce...



Cela prend forme.




Moi...je craque! Bravo !

Les surfs sur le net permettent de découvrir des réalisations fabuleuses.
Je regrette de ne pas maîtriser l'italien et pouvoir ainsi contacter l'auteur du prototype pour vous en dire plus...

Les seules références que je possède sont: un forum: Multiforum sur freeforumzone.leonardo .it.

........Changeons malheureusement de sujet...
Curve'n speed se veut le site des amateurs de Café Racers sévèrement burnés et de Pin up joliment galbées...

Le monde de la Pin up est triste...


Miss Betty Page...

Betty Page nous aurait quitté ?!

Tous les média ont colporté la nouvelle.
Ces média qui l'ont laissé dans l'ombre jusqu'alors...
Ne voyez pas là un reproche.
Les photos de Betty n'étaient pas destinées à la grande lumière.
Photos d'alcôves pour lecteurs d'alcôves.

Betty Page rêvait des projecteurs des studios de cinéma lorsqu'elle quitta le Tenesse pour New York.

C'est sous les flashs d'Irving Klaw qu'elle connut ses premières heures de gloire, mais bien loin du prestige d'Hollywood.
En ces années 50 ces photos étaient destinées aux Girlie magazines ou à d'autres parutions plus...extrêmes.

Ces parutions vendues sous le manteau mélaient bondage, domination...dans cette Amérique où les censures de tout ordre faisaient leur grand retour.
Dans ces conditions le personnage de Betty page ne pouvait quitter la pénombre ambigüe de cet univers sulfureux.
Mais les amateurs de Pin up l'ont immédiatement élevée au rang de star.
Les Beauty parade, Titter et autres titres renouvellaient souvent leurs modèles.
Elles étaient présentées dans le meilleur des cas sous des pseudonymes, sinon restaient anonymes à leur lecteurs...
Betty fut , elle, rapidement connue, reconnue et demandée.
De fait la production du couple Klaw faisant appel aux charmes de Betty fut la plus importante jamais réalisée.
Ce succés Betty le devait à une plastique mélant des rondeurs joliment proportionnées, une chute de rein superbe, des jambes merveilleuses! et...

Et du talent!
Un vrai talent, celui de la pin up qui n'est pas donné à toutes les jolies femmes.
La capacité à incarner toutes sortes de femmes, de la Vamp, à la Demoiselle en détresse!

En celà Betty page peut être qualifié d'icône.
Pas uniquement l'icône fétichiste souvent présentée, mais l'Icône d'une feminité multiple.


Betty Page nous aurait quitter?

Pendant des années des amoureux l'ont adorée...
Dans la pénombre des alcôves la flamme n'est pas prête de s'éteindre.

La Betty Page d'Irvinkg Klaw , toute de cuir ou de dentelle.



les poses sont diverses, tout comme les expressions:

Fraîche jeune fille ou femme fatale?

Cela bien sur dépendra de qui se glissera derrière l'objectif.
Irving Klaw photographe fétichiste, Bunny Yeager, modèle elle même et photographe...voire les amateurs payant cher une scéance dans un "private camera club".

Irving Klaw mit en place avec elle des scènes SM qui feront la culture de nombreux autres créateurs par la suite.

Quentin Tarantino saura perpétuer la tradition...



Bunny Yeager (la plus jolie photographe du monde!) donnera de Betty des clichés plus glamour.





De la Bikini girl à la Reine de la jungle en passant par la troublante captive !!





Elle nous offrira une des plus célèbres photos de Betty, pour la page centrale de Playboy en Janvier 1955.




Par la suite d'autres artistes s'inspireront et rendront hommage à la brune à la frange mythique.Olivia de Berardinis...



Mais aussi le monde la bande dessinée: Jim Silke, Dave Stevens, Denis sire...





Stevens le créateur de Rocketeer lui donna une place de choix dans ses planches.




Plus modestement votre serviteur lui même n'a pas résisté à la tentation de coucher la belle sur le papier...




Aujourd'hui quelle image garder de Betty Page...
J'ai été bien incapable d'en choisir une qui pourrait synthétiser l'ensemble de ses milliers de photos.
Aussi parce que nous sommes dans Curve'n Speed où les Pin up côtoient souvent les motos je m'arrêterais sur une où Betty est souriante , radieuse, généreuse!!
Et où un twin en bon gros métal se cache...




So long Betty...




Le Bazar de Curve'n Speed

Pour retrouvezr un peu de légèreté en cette fin d'année 2008, vidons le bazar...

En fin d'année fleurissent dans les média les bêtisiers, les 10 meilleurs trucs, les 100 pires machins etc...
Peut être une façon de recycler avec quelques profits des rush, bouts d'articles et autres...

J'avoue avoir, en surfant cette années accumulés des documents sans les exploiter dans le Mag.
Souvent par manque d'à propos, parfois voulant, en vain , compléter l'information ...
Bref je vais faire du ménage dans le disque dur et je ne veux pas jeter certaines images intéressantes, même si je ne peux pas développer les sujets...


Bien alors voyons ce que nous avons là...

un mono Vincent Comet...rouge: superbe.



Deux amazones...Sympa!

..

Des photos d'un amateur de Seeley dont je n'ai pas les coordonnées , mais une photo sur une de ses machines.


Et surtout des clichés qu'il a fait de deux superbes bitza croisés dans diverses réunions:

Un moteur de Norton dans un cadre maison par Lionel(?)...




Un moteur de Goldstar à la même sauce:poids total...105 Kg!





Voilà un peu fourre tout, mais à défaut de pouvoir vous en parler....le plaisir de vous les montrer!

Pour finir, une touche de fraîcheur; pourquoi pas une fille sur un mono ?!




...et un peu de tablette graphique pour vous souhaiter mes voeux pour 2009.



Au mois prochain,et ...
cultivez l'esprit et le geste.