< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->


2013, une nouvelle année s'ouvre...
sur la rotondité de notre planète.

Notre civilisation de l'Ipod et des resto du coeurs réunis vient d'effacer une énième date de fin du Monde !
Cette dernère était attribuée au calendrier Maya...
Faisons confiance aux amateurs de sensationnel et aux crédules enfiévrés pour nous en dénicher une autre à venir, dans les annales Indo-Pakistannaises ou le calendier crypyo Bérichon...
Le monde avance , la planète tourne sur son axe.
Nos arbres à cames s'usent doucement aux pieds de nos culbuteurs.(Oh Pétard, je poétise dur ce matin!)
Les temps changent...voilà bien une remarque pleine de vide, riche de sa vacuité.
Les temps changent...comme s'ils pouvaient faire autrement!

Et bien NON, je ne vais pas m'en plaindre.
Et pour revenir au sujet central de Curve'n Speed: les motos, c'est parce que les lignes des machines sont aujourd'hui envahies d'excroissances anguleuses aussi inesthétiques qu'inutiles que le galbe du réservoir en alu de ma SR attire encore les doigts encarminés des belles promeneuses.
L'inspiration "plomberie" des accumulations de tubes et de boîtes d'expansion des échappements derniers cris (aphones au demeurant) me font apprécier la pureté d'un échappement "swept back" d'une Norton Manx.
Voilà, me direz vous, il se plaint.
Que Nenni.
Merveilleuse est notre époque.
Elle me permet au choix de pousser le bouton RUN de ma Ducati ou d'actionner virilement le kick de mon SR 500.

Le temps passe et je déguste avec d'autant plus de délice le "Trente ans d'âge" des charmes de mon gros Mono "single malt".

Le monde motard évolue.
Je fais plus attention aux proprios de scooters portant des chaussures à glands qu'aux files de voitures que je remonte!
Mais dans ces files, plus nombreux sont ceux qui ayant peut être taté du deux roues, donnent un petit coup de volant pour dégager la voie!
Ou bien ce sont tous simplement des motards qui roulent ...en voiture!
Car voici bien là notre époque.
Finis les postures intégristes qui faisaient repousser l'achat d'un quatre roues.
Plus de gousses d'ail, de signes de croix d'achat de side car à l'arrivé de l'enfant!
Aujourd'hui le motard a une voiture , car quoi( disait le sioux qui n' était pas une flèche) il pleut parfois...

Et justement pour les grands pervers, l'époque est formidable, tu as le droit encore de pouvoir rouler sous la pluie malgré les risques!
Tu n'es pas encore taxé comme le fumeur ou l'amateur de boissons alcoolisées!
Merci !

Je m'en vais donc vous conter une scène de débauche pas encore prohibée!
C'était sous une pluie battante de Décembre, dans la nuit d'un petit matin d'hiver(!) trouée par l'oeil cyclopéen d'un feu rouge.(Voilà , ça lui reprend, sors lui ses cachets...)
Donc sous le regard sanglant d'un feu tricolore qu'étoilaient les gouttes froides je patientais dans un ruisselement...humide.
Je fus alors encadré par deux autres motos.
Une 650 FZ eu 600 DR Suzuki.
Comme moi, mes deux compagnons de déluge étaient allés chercher l'élégance au rayon plis et gros tas des vestes Gore Tex et polyamides réunis.
Les couleurs chatoyantes de nos tenues, camaïeux de noirs et de gris où l'audacieux anthracite se glissait, s'illuminaient de rétro réfléchissant 3M...
Nous avions la beauté sauvage de SDF, les caddys en moins.

Et bien moi, je me trouvais beau!
On est beau quand on est bien.
Heureux, là à ne PAS me geler mon intimité grâce aux 1100 centimètres cubes de ma bicyclette rouge!
Mes mains glissées dans les manchons doublés fourrure synthétique qui font de ma Monster un enfant adultérin d'une 916 et d'un 500 CX de coursier.

Il était fier aussi le DR.
Poum poumant dans l'encre des dernières lueurs sombres de la nuit.
Fier de la tranquille solidité des japonaises millésimées années 80.
Décidément notre époque est formidable, c'était hier, c'est aujourd'hui, c'est dans ma ville !


Petit carnet illustratif:
Comme les grands voyageurs ramènent des carnets de croquis pour illustrer leurs récits je vais joindre ici quelques photos pour accompagner mes propos.


J'aurais pu classiquement les insérer dans le récit mais alors elles aurait bridé votre imaginaire, vos propres souvenirs...!!!
Je préfère que vous puissiez maintenant les confronter à mes choix, mes montages.

Curve'n Speed se lance dans l'univers des blogs litteraires expérimentaux...
(Dis tu crois qu'il va redescendre ou j'appelle SOS médecin ? Il nous ferait pas un mauvais trip ?)

Donc...Le Petit carnet illustratif:


Une leçon d'élégance...



Décembre 6h40, la pluie accompagne la nuit...


Si beau sous l'averse!
...


Nos moto savent être belles sous la pluie.




Et si cela est possible, encore plus belle lorsqu'elles l'affrontent sur les routes...



et si on se mettait à l'eau ?!(décidément...)
Après les agapes autour du sapin, après celles où l'on compte les 12 coups de minuit tête nue dans la meilleur des cas ou affublé d'un ridicule chapeau de nain, il est clair que l'alcool ne nous montre pas toujours sous notre meilleur jour lorsque Mode et Ration ont choisi de réveillonner sans nous.

Mais...se mettre à l'eau!
Une bonne raison ?


Mais de quoi, de qui, parle t'on, nous sommes bien sur Curve'n Speed ?

C'est Ducati qui annonce un nouveau bloc de 821 cc, et il est ...à l'eau.


Il motorise trois machines type hypermotard et...hyperstrada prévues pour Mars...
(Les grosses hypermotards n'existent plus au catalogue.)
Le régime à l'eau, les superbikes de la marque y sont déjà.
Les GT, comme la Multistrada aussi.
Et les roadsters ne sont pas en manque avec les streetfighters!
A air il ne reste que la gamme Monster...
L'espèce serait elle condamnée ?
Prise en tenaille entre les grosses streetfight' et les mid sizes Hypermot' ?
Pourtant les ventes de Monster sont essentielles à la marque.

Sacrifier un tel patronyme: Mostro, au lieu de capitaliser dessus ?
Equiper le nouveau Monster d'un bloc à eau ferait doublon avec les streetfighters, ce pourraient être cette appellation qui disparaîtrait.
Exit les moteurs coûteux dérivés des superbikes, bonjour à la version simplifiée.

Bien je vais en rester là de mes supputations.
Je vais me resservir un Lagavulin, recompter mes sous et m'offrir rapidement le dernier 1100 EVO pour respirer encore un grand bol ...d'air.





La BM à Stefan
Une moto:normale.
Du travail, un résultat sobre.


Une machine qui invite à se saisir de son guidon.
Ensuite, une petite balade, ou juste aller acheter le pain ?
Mais si quelques virolos se présentent il n'est pas interdit de vouloir aller taquiner le bitume des cache-culbus' du flat!


Ah j'entends les amateurs d'Anglaises ronchonner.
Vous êtes en manque de café racers ?
Mais il ne tient qu'a vous de me faire parvenir des photos de vos belles!
Ces derniers temps les BMistes sont les plus actifs!

L'amateur de belles italiennes que je suis, lui fait des efforts.

Pour preuve:


Allez une bonne année 2013, et sachons la faire belle et en profiter!





Au mois prochain,et ...
cultivez l'esprit et le geste.