< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->


Moto ...et sens: essentiel.

La moto est pour moi avant tout affaire de sens.
Il en est ainsi, lorsqu'au milieu d'une matinée de vacances mes roues m'amènent à croiser l'odeur d'un feu de cheminée.
Pendant un bref instant j'imagine les tartines grillées et les pots de confitures ouverts sur la table de la terrasse, au soleil.
Pendant ce temps une bûche dans l'âtre chasse le froid d'une maison qui se réveille.
Au virage suivant, d'autres senteurs et d'autres voyages m'attendent.
Nous relevons nos visières pour goûter à ces petits trésors.
Nous le payons parfois d'un insecte écrasé sur la joue.
Pour lui l'addition plus salée, sera la dernière qu'il devra régler.

Le vent, le bruit tout un monde de sensations se déroulent sous nos roues.

Mais à l'arrêt ?

Là encore, certaines motos, pas toutes, savent parler à mes sens.
Il ne s'agit pas seulement de leurs lignes, de leur dessin.
Ou alors de leurs lignes comme celle de certaines femmes dont la taille et les hanches appellent les mains à s'en saisir.
L'analogie est certes classique, voire éculée.
Mais pourtant il existe des formes qui comme le travail d'un plasticien talentueux attendent les paumes qui s'y poseront.
Nos musées, dans un déplorable paradoxe, interdisent le toucher de la plupart des oeuvres.
Mais comment comprendre la réalisation d'un sculpteur qui des milliers de fois a posé ses mains sur son travail, en ne l'effleurant que des yeux ?


REGARDEZ:


La moto est immobile et pourtant...

Ce bloc cylindre peut être embrassé du regard, de nos mains.

D'où lui vient son charme ?
Parmis les nombreuses réponses existantes, laissez moi vous en proposer une.

Chaque élément s'identifie clairement.
Pas de recoins obscurs, une simplicité, une franchise; des cuves de carburateurs aux coudes d'échappement.

De l'espace qui laisse voir entre, autour.
Nos yeux, mais aussi nos mains peuvent se promener sur le métal, les caoutchoucs.


Parce que je peux l'embrasser du regard ce bloc ne me parait pas inaccessible.
Une proximité, une connivence se crée d'emblée, rassurante,chaleureuse.

Les moteurs sont aujourd'hui de plus en plus complexes, et pas uniquement leurs entrailles.
A l'oeil les circonvolutions de métal, les périphériques électriques et hydrauliques non intégrés se surajoutent, brouillant le dessin d'ensemble.




Plus aucun interstice, il faudrait saisir le moteur et la moto dans un seul geste.
Je n'ai pas les bras assez grands, j'aurais du mal à l'étreindre.



Voilà pourquoi j'aime les gros mono et les bi d'antan.

Simplicité et pureté ! propos banals! soit.
Cependant en concessions rares sont les modèles qui les offrent.

Il faut vivre avec son temps me dit on.

Et si nous vivions en avance sur notre temps et les esprits chagrins donneurs de leçons ?
Engagés sur une mauvaise voie ceux qui savent aujourd'hui la dénoncer, pour plus vite s'en affranchir, seront demain ...en avance !

Il faut vivre avec son temps me répète-t on.
Soit, mais quel niveau de performance rime avec mon plaisir ?

Un juste équilibre entre quelques courbes étroites, quelques dizaines de chevaux, quelques décibels et surtout...la beauté du geste.

La Norton qui suit doit pouvoir s'y prêter.
Ceux que ce long paragraphe aura ennuyé se consoleront des images suivantes.





Si on redoute la machine de collection il existe aussi des artisans compétents.
Ainsi de petits duduches bien dépouillés proposés par Flight Cycles...




Pour en savoir plus sur...Flight Cycles...

Après les sens, l'essence!!!

On nous interdit tout, OK, mais sur mon site, les blagues à deux balles... c'est pour moi!
No limite, je ne m'en priverais jamais!
Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole dixit le père Hugo dans "les misérables".
Si le calembour est un pet de l'esprit: ouvrez les fenêtres!
Je dichotomise à fond, à donf, j'intel...ose une minute et calem...bourde la seconde!! (ouaff!)
STOP! Stop....
L'objet de réflexion que je voulais partager avec vous est l'apparition d'une nouvelle variété d'essence dans nos stations.



Voilà qui nous rajeunit.
Rappelons nous le venue du sans plomb 95 et de son comparse 98.
Les informations les plus diverses circulaient.
Aux comptoirs des bars, au fond des ateliers bien gras, sous les halogènes des premiers showrooms, tout et son contraire était affirmé, écouté, dénoncé...

Des histoires terrifiantes de moteurs répandant leurs entrailles au bord des nationales dans des vidanges du Diable où des soupapes zombiesques achevaient de tressauter dans des mares de Motul visqueuses.

Pour moi, une seule foi...un petit livre (qui n'était pas rouge).
Le livret technique du constructeur.

Ecrit en plusieurs langues...traduit en français par un Moldocroate à partir de la traduction du japonais originel par un Finlandais polyglotte.
Il y était dit que l'usage du sans plomb devait être la Règle !


Voilà aujourd'hui tout recommence!
Ah, je me sens rajeunir!
Le SP 95 E10 au bio éthanol devrait prendre la succession du classique SP 95...
Il s'agit d'un ajout d'alcool dans l'essence!
ZARMA...t'as mis l'éther?

Non rassurez vous, pas de confusion entre les deux, j'enseigne la différence à nos(chères,) têtes blondes...

L'idée serait de préserver le climat, sauver la planète, quoi!
Rien de moins.
Une licence en Fac dans la partie me pousse à une certaine perplexité sur les motivations réelles de nos politiques, et la pertinence des moyens mis en oeuvre.

Au rayon des surprises le 10, dans l'appellation E10 représenterait le pourcentage maximal d'éthanol pouvant être présent, de 0 à 10 % !
Au passage le 95 SP en contient déjà 5,75 % ...
Donc un mélange à géométrie variable, une pochette surprise à chaque plein !

Des risques, des recommandations ?

Le site officiel du gouvernement propose une petite application pour nous indiquer la compatibilité de notre moto avec le SP95 E10.
Je choisi: MOTO, je clique...
Je choisi une marque, une année et..., et...
Seul les propriétaire de Honda , BMW , et Triumph seront renseignés !!!

vers le site gouvernemental...

Les autres passez votre chemin, il n'y a rien à voir!

D'autres sites agitent les spectres de divers maux et nous proposent la suite de "la nuit du massacre des moteurs hurlants".
Avec Roger Sansplomb et Ra-shell d'Exxon dans les rôles principaux!

Super(pardon, je calembourde) Génial , une poussée d'acné juvénile me gagne!
Je vais de nouveau frémir pour mes pistons, trembler pour mes souspapes, m'angoisser pour mes joints!
L'ethanol dans l'essence va alimenter de noumbreuses discussions sur le zinc et le taux d'alcool consommé risque de ne pas seulement s'élever dans nos réservoirs!
Il s'agit de défendre les filières économiques historiques de notre cher pays...



SUZUKI 250 ST ...café racer.
Gardons à nos propos d'aujourd'hui le ronronnement cyclique auquel tout amateur de gros mono est très attaché.
Revenons donc en une orbe élégante aux motos dépouillées évoquées en début de ce Mag.

Une petite production infographique personelle sur base de la craquante ST 250 Suzuki caféracerisée...



Cette machine n'a jamais fréquentée que les salons.
Pourtant cette belle aurait mérité de quitter les moquettes trop épaisses de ces lieux d'exposition pour d'autres horizons...
Pour glisser son nez, tout mignon, dans des virolos printaniers serpentant aux coeurs de verdoyances piquées de marguerites...


Au Japon des officines comme Chic Design permettent de réaliser la bête ...


A quand de telles enseignes chez nous ?

Des mêmes faiseurs ce petit SR pensé tout chemins.

Pour en savoir plus sur...chic design

Et pour vous dire au mois prochain, une fois n'est pas coutume, une photo de... moi!





Au mois prochain,et ...
cultivez l'esprit et le geste.