< !- span style="position:absolute;left=0px;top:0px" ->
Il y a eu du SPORT!!


MOTO TOUR 2004
Dans la pageMAG de Septembre (voir archive!),je présentais la "montée"de L'Espigoulier.
Honte à moi je n'avais pas en tête le trajet du Moto Tour 2004.
L'ascension,en tant que spéciale,de ce col était au programme!

Aussi à la première heure un copain et moi nous installions au pied de la ligne de départ.
L'adversaire...

Ce fut une belle journée:toutes sortes de machines,des passionnés,du gros gaz!
Le parc coureur était vraiment sympa,il faisait la part belle aux gros twins dont la proportion était plus élevée que sur nos routes .
Y a-t-il une corrélation avec la moyenne d'age des pilotes ?
Pas des jeunots,mais de sacrés clients avec de la borne sous la poignée droite!
Si le style des machines restait cependant varié, une tendance se dessinait:gros twin,guidon plat.
Même les 4 cylindres optaient pour cet appendice qui a fait ses preuves dans les virolos!


Dans la famille twin les marques européennes représentaient le gros de l'armada.

De l'Autrichien,avec Pascal Roblin

MA !!Aussi oun italianê!!
Cette chute de rein!...Il y a de la Bellucci dans cette moto...


Etaient aussi présent grace à Thierry Rogier...(Second au sommet...)
...les pays de l'Est


Et donc réplique immédiate de l'Oncle Sam,avec Adrien Morillas

D'autres ont préféré un cylindre de plus, comme JL.Cherrier et sa Benelli TNT.

Bon si on va par là, certains avaient aussi une roue en plus!
Et ils envoyaient de l'air...


Les VOXAN BOYS

Le twin français était aussi de la fête avec une forte représentation.
Des pilotes enthousiastes,certains avec de sérieux palmarés,et tous motivés.
...
Bruno Destoop,champion d'Europe d'endurance Supersport en 97 et 98.
Il finira 6 ième de cette spéciale.

Bruno Bonhuil,Champion du monde d'endurance 2002.
Vainqueur du Bol,de Spa,du Mans, d'Assen!!
Il terminera 13 ième de ce tour moto aprés une chute dans la dernière étape.

...
L'ancien pilote de Grands Prix:Didier de Radigues,
vice champion du monde en 350 cc en 82,
3e au Championnat du Monde 83 en 250 cc.
Vainqueur des 24 H de Spa en 83
(le traître roule aujourd'hui sur 4 roues!)

Et meilleur Voxaniste au soir du tour:9 ième.


M.Vedille accrochera la 45 ième place sur cette base de VB1



Eric Maublanc et les autres(je ne peux tous les citer,mais tous ont mon admiration),tous ont mis la poignée à TOC!





Les classiques...
Toujours fringuantes

L'aigle de Mandello va s'élancer pour le sommet...

Une jolie Kawa,

Une Guzzi toujours bon pied ,bon oeil
(sponsor JPR...nous en reparlerons un peu plus loin...)

Une autre italienne:

Mais aussi des japonaises
...

Et impossible à rater pour ce site!
Une XT rencontrant une ...XT.



La XT:une machine à bonheur
Quelle banane aprés 6 jours de course.





Un peu de douceur dans ce monde de brutes...
La gente féminine était aussi au rendez vous.

Pauline Mourgues...TIGROU!
.............................................................................ALLEZ GO! Pauline finira 63 ieme en catégorie expert:respect.


SOUS le SIGNE des DRAPEAUX à DAMIERS:
JPR MOTO

J'évoquais dans le sujet précedent JPR,sponsor de la GUZZI n°308 et de son roule toujours de pilote:Bernard FRAYSSINHES.
JPR,trois lettres bien connues des motards Marseillais.
Une enseigne aujourd'hui célèbre pour les plus jeunes à la recherche de la gomme la mieux adaptée à leurs machines.
Mais JPR,Jean Pierre RUBY pour les passionnés est surtout le spécialiste BMW,celui qui sait faire tourner le Flat avec une précision toute suisse si le Bi n'était bavarois!
JPR est un mécanicien,un vrai ...et un motard.
Loin de ces mecanos que l'on croisent dans certaines grandes concessions et qui ne roulent même pas en moto!(Hélas ,j'en connais...)
Sa monture aujourd'hui porte l'hélice BMW,une superbe R90S.

Mais il a fait ses armes sur les anglaises de la grande époque et reste un amateur de NORTON.
Son goût pour les mécaniques affutées s'est exprimé en course dans la catégorie Pro Twin à la fin des années 80.
JPR (debout derrière)préparait et engageait alors un proto sur base BM, piloté par Patrick Pelletant.


Photo Michel Honnorat



Un sérieux travail sur le moteur, comprenant l'adjonction des célèbres culasses Krauser à 4 soupapes,et de carbus Mikuni à boisseaux plats.


Mais c'est la partie cycle qui reste la plus intéressante.
Cadre alu,



Et mise en place d'une transmission provenant d'une K100 RS, retaillée pour s'adapter à la largeur de jante!

Tableau de bord minimaliste et...
au final une bien belle moto.



140Kgs,pour 100 CV...il y a de quoi faire

De jolie succés émaillerent sa carriére,dont la saison 89 où elle fut la plus performante des BMW alors engagées.
Elle devait alors lutter contre une armada de Ducati que leur conception originelle plus racing rendaient difficiles à battre.
Mais il faut savoir être fidéle à sa marque !

De tous temps BMW a su développer une image sportive par la force de préparateurs passionnés qui osaient plus que les ingénieurs officiels.
Toujours de l'avant;JPR s'est lancé dans l'aventure des motos chinoises,là aussi son savoir faire peut être utile.
Mais,attention,aux dernières nouvelles JPR n'a pas prévu de multiplier par 2 la puissance d'une de ces nouvelles machines pour l'engager en course!

Par contre pour affuter une BMW...qui sait,il faudrait lui demander...


Nous nous quitterons avec une jolie petite Moto Morini Rebello de 1957,qui m'a servi pour la PIN UP de ce mois ci.(Page 4)



Au mois prochain,et ...
cultivez l'esprit et le geste.